Piero Manzoni – Achrome

Choghakate Kazarion, Camille Lévêque-Claudet (Hrsg.). Hazan 2016. Französisch. 192 Seiten, 24,5 x 28,5 cm. 1,4 kg. Fester Einband. 9782754108768. art-28441
statt 35,00€ 20,00
Figure majeure des années 1950-1960, Piero Manzoni est considéré comme l'un des artistes les plus novateurs de la période, avec Lucio Fontana ou encore Yves Klein, avec lesquels il partage l'expérience de la peinture monochrome.

Bien qu’ayant eu une carrière très brève (il meurt à l’âge de 29 ans), Piero Manzoni a laissé un œuvre fulgurant qui a fortement influencé nombre d’artistes du groupe Zero, de l’Arte Povera et de l’art conceptuel.
Après des études de philosophie, Manzoni s'adonne à la peinture en autodidacte. Fondateur du groupe nucléaire, il réalise une série de peintures à dominante noire figurant des empreintes d'objets. Sa pratique se radicalise après avoir vu les monochromes bleus d'Yves Klein qui le fascinent, mais qu'il rejette aussitôt en proposant une approche plus radicale : l'absence même de couleur.

Il commence alors sa série d'Achromes, avant de créer la galerie Azimuth et la revue éponyme avec Enrico Castellani. Manzoni conçoit alors sa série des Lignes ou ses ballons gonflés de Souffle d'artiste, avant de réaliser 90 boîtes de conserve de Merde d'artiste en 1961, critique et réflexion autour du marché de l'art et du geste créatif comme produit de l'artiste.